J’ai rêvé la Révolution

©H. Bellamy

Édition Actes Sud-Papiers 2018

Dès le 29 janvier 2020, tournée de J’ai rêvé la Révolution, pièce éditée et créée en 2018, inspirée par la vie et les écrits d’Olympe de Gouges. Le spectacle sera joué entre janvier et mars, à la Comédie de Picardie à Amiens (80), puis à l’Épée de Bois, à Paris (75), puis en région parisienne et en Suisse.

Il s’agit de porter haut et fort l’évocation d’une femme libre, emprisonnée et condamnée pour avoir simplement exercé sa liberté d’opinion. Une femme clamant l’égalité des sexes au nom de la raison. Une femme réclamant de participer à la vie politique, en pleine Révolution française ! Une femme proclamant son refus de la violence sanguinaire, en pleine Terreur !

C’est une grande joie de retrouver des scènes pour offrir à des publics nombreux et divers cette pièce poétique, historique et absolument contemporaine !

Tournée 2020 :
29 au 31 janvier, Comédie de Picardie, Amiens (80)
…pour en savoir plus
27 février au 8 mars, Théâtre de l’Epée de Bois, Cartoucherie de Vincennes(Paris, XIIème)
…pour en savoir plus
17 mars, Ferme de Bel-Ebat, Guyancourt (78)
…pour en savoir plus
20 mars, Forum de Meyrin, Genève (Suisse)
…pour en savoir plus
24 mars, Théâtre de Valère, Sion (Suisse)
…pour en savoir plus

Production A Brûle-Pourpoint
Coproduction de la MC2: Grenoble et du Château Rouge Annemasse
avec l’aide de l’Adami
et la participation artistique de l’ENSATT et du Jeune Théâtre national.

Télécharger le dossier de présentation et l’affiche du spectacle

Extraits de presse :

Gérald Rossi | L’HUMANITE | 12 février 2018

Avec pour partenaires Luce Mouchel, Morgane Real et Pol Tronco, Catherine Anne campe une Olympe de Gouges solaire, vivante et trépidante, refusant de se laisser happer par la défaite intellectuelle. Les ambiances sonores, signées Madame Miniature, et les belles lumières (…) de Michel Theuil renforcent le propos. Lequel déborde de la seule époque historique. Le temps de la Révolution résonne parfois au présent du XXIe siècle.

Manuel Piolat Soleymat | LA TERRASSE | 24 janvier 2018

L’auteure, comédienne et metteure en scène Catherine Anne s’inspire de la vie et des écrits d’Olympe de Gouges pour parler d’enfermement, de justice, de liberté, d’universalisme… Une parole forte et belle qui s’incarne au Théâtre des Quartiers d’Ivry. L’écriture est aiguë. Syncopée. Tranchante et anguleuse. Elle donne à la fois le sentiment de la maigreur et de la consistance, puise autant dans les choses du quotidien que dans une forme de poésie concrète et précise, très exigeante. Rien ne paraît jamais superflu dans cette pièce composée de vers libres (publiée chez Actes Sud – Papiers) qui réinvente les derniers jours d’Olympe de Gouges. (…) Ce qui frappe d’emblée, ici, c’est une façon d’aller toujours à l’essentiel. De s’en tenir à l’exigence de la matière humaine et philosophique que l’on explore. Dans le rôle de La Prisonnière, face à une Luce Mouchel tout en sensibilité, Catherine Anne est étonnante de droiture et de netteté. Elle sculpte sa propre langue de manière radicale.

Evelyne Sellés Fischer | HISTORIA | février 2018

Théâtre féministe des Lumières Cette fiction – criante d’actualité – évoque les derniers jours d’Olympe de Gouges, arrêtée le 20 juillet 1793, condamnée le 2 novembre et guillotinée le lendemain. Persuadée que la justice prouverait son innocence, celle qui a milité contre l’esclavage et écrit son premier texte politique en 1788- suivi d’autres, dont La Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne (1791), – refuse de fuir. (…) À la croisée d’hier et d’aujourd’hui, dans un espace dépouillé où lumière et acoustique créent l’oppression de l’enfermement, émerge l’universalité de la révolution. Une femme antisexiste, antiraciste, nous tend un miroir et montre que la prison sociale et idéologique est aussi forte que tout espace clos de murs.

 

La saison 2019-2020 à découvrir dès à présent…

© Photo Eric Garault © Design graphique : Atelier Patrik Aveillan

Découvrez toute la saison 2019-2020 de la compagnie en  téléchargeant le depliant de saison

 

La saison 2019-2020 offre l’occasion de saisir la profonde cohérence du parcours de l’écrivaine et femme de théâtre, avec une nouvelle interprétation et mise en scène de Trois Femmes, éditée en 1999, ainsi que la reprise de J’ai rêvé la Révolution, créée et éditée en 2018. Et, cerise sur le gâteau, une courte pièce d’intervention : Liberté, Egalité, Parité !

 

À Brûle-pourpoint est le nom choisi par Catherine Anne pour sa compagnie théâtrale fondée en 1987. Nom qui dit la brûlure et l’urgence. Entre 2002 et 2011, Catherine Anne a dirigé le Théâtre de l’Est parisien (TEP), y développant un ambitieux projet de créations d’auteurs vivants. Femme de théâtre engagée dans l’écriture du présent, elle a signé une trentaine de pièces publiées et traduites, et de nombreux spectacles, joués sur les grandes scènes françaises et internationales.

« Soyez mon Mécène ! Protégez les arts ! » Gustave Flaubert

Devenez mécène de la compagnie A Brûle-pourpoint / Catherine Anne